Rechercher dans ce Blog

Mangez cette « mauvaise herbe » !

La Lettre Santé Nature Innovation par Jean-Marc Dupuis
est un service d'information gratuit sur la santé, la nutrition et le bien-être.
Pour vous inscrire, rendez-vous ici.


Mangez cette « mauvaise herbe »

Chère lectrice, cher lecteur,

Le plantain lancéolé fait partie de ces « mauvaises herbes » qui sont excellentes.

Si vous possédez un jardin, vous en avez forcément dans vos plates-bandes ou sur votre pelouse :

Plantain

C'est une plante de taille moyenne (15 à 50 cm au maximum) qui forme des feuilles allongées et plates à cinq côtes.

On raconte que les feuilles sont formées par cinq brins d'herbes cousus par une fée qui voulut aider un tailleur qui avait vendu son âme au diable [1].

Les vieilles feuilles sont coriaces mais les jeunes peuvent (doivent !) être récoltées.

Un encas au goût subtil de champignon

Prenez les feuilles couleur vert tendre proches de la rosette. Frottez-les entre vos doigts jusqu'à ce qu'elles deviennent vert chlorophylle, par oxydation.

Cru, le plantain est un délicieux petit encas au goût subtil de champignon.

Cuit, c'est un excellent légume vert ou une base de soupe.

Si vous en avez assez, vous pouvez ciseler ses feuilles finement pour les mêler à une salade de mesclun. Il donnera une agréable saveur boisée.

Bon pour la gorge et pour la digestion

La feuille de plantain contient beaucoup de mucilage.

Le mucilage est une substance végétale qui, mélangée à l'eau, épaissit et prend la consistance d'une gelée. Rare dans nos légumes cultivés, il est abondant dans les plantes sauvages comme la guimauve, la mauve et la bourrache.

Lorsque vous avalez le plantain, il tapisse la gorge et l'œsophage d'une fine pellicule adoucissante.

Dans l'estomac et les intestins, il produit un effet lubrifiant. Il facilite grandement la digestion et soulage la constipation [2]. (la suite ci-dessous)

Annonce spéciale

Du miel au curcuma contre la toux

C'est un remède ayurvédique : mélangez 2 cuillères de miel avec une cuillère de curcuma. Prenez-en une cuillère à café 3 à 4 fois par jour, cela apaisera votre toux.

Dans son édition de janvier, Plantes & Bien-Être vous dit comment soigner la toux, les maux de gorge et les extinctions de voix : plantain, réglisse, mauve, guimauve, sauge… mais aussi le cyprès, le thym ou le ravintsara. Vous apprenez quand et comment les utiliser efficacement. Vous découvrez les bienfaits de la gemmothérapie et de l'oligothérapie. Vous recevez ce numéro EN CADEAU avec tout nouvel abonnement à Plantes & Bien-Être. Cliquez ici pour en savoir plus.

Aussi dans cette dernière édition de Plantes & Bien-Être : la plante qui casse les pierres et les caillots / les jardins qui soignent / les odeurs pour retrouver la mémoire / les plantes qui nous sauveront des pesticides...

Suite de la lettre de ce jour :

Le remède de secours contre les piqûres

En promenade, le plantain est le remède de secours idéal contre les piqûres d'abeille, de guêpe ou d'orties.

En malaxant ses feuilles entre vos doigts, vous obtiendrez un liquide épais et collant qui soulage.

Le plantain pousse d'ailleurs souvent à proximité des orties. C'est la confirmation de la maxime populaire : « Toujours la nature dispose à côté du mal son remède. »

Le plantain purifie le sang, les poumons et l'estomac

Plus audacieux, l'abbé suisse Kuenzle, naturopathe et spécialiste des plantes, écrit que le plantain purifie le sang, les poumons et l'estomac comme aucune autre plante.

Il serait indiqué pour cette raison aux personnes anémiques dont les poumons et les reins sont faibles, qui sont de pâleur maladive, trop maigres, toussotent et sont enrouées.

Il s'utilise alors par infusion (1 cuillerée à café bombée de feuilles avec 1/4 de litre d'eau, laisser infuser brièvement), par cataplasme de feuilles broyées ou en sirop [3].

Des beignets et des graines pour les oiseaux

Les fleurs de plantain peuvent être trempées dans une pâte à beignet et frites à la poêle.

Les graines sont appréciées des oiseaux.

En plus d'être abondant et familier, le grand avantage du plantain ancéolé est que vous ne pouvez pas le confondre avec une autre plante.

Évitez seulement de le cueillir dans les jardins qui ont été aspergés de Round Up ou autre herbicide.

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

******************************
Publicités :

NOUVEAU ! Redécouvrez les vertus oubliées des plantes médicinales. Infusions, teintures-mères, décoctions, cataplasmes et onguents, apprenez les secrets de la médecine par les plantes en vous rendant ici.

Contre la désinformation : L'action conjointe de l'Union Européenne et des lobbys de l'industrie pharmaceutique menace les médecines naturelles. Bientôt, non seulement les traitements alternatifs risquent d'être interdits, mais les sources d'information sur les médecines naturelles disparaîtront elles aussi.
Prenez dès aujourd'hui les devants ! Abonnez-vous aux Dossiers de Santé & Nutrition et restez en permanence au courant des dernières découvertes en pointe de la médecine naturelle.
Découvrez les nouveaux traitements que Bruxelles n'a pas encore eu le temps d'interdire en regardant la présentation ici.

Les pieds sur terre : Les pages santé des magazines féminins vous agacent ? Regardez-donc cette vidéo. Elle ne fait pas rêver comme les images de mannequins sur papier glacé mais je peux vous dire que les conseils que vous découvrirez sont efficaces. Rendez-vous ici pour en savoir plus.

Secrets de jeunesse pour une vieillesse heureuse : La médecine anti-âge fait actuellement des progrès étonnants. Vous pouvez en bénéficier en suivant les conseils du Docteur Hertoghe, président de l'Association Mondiale de Médecine Anti-âge. Rendez-vous ici.

******************************

Si vous n'êtes pas encore abonné à La Lettre Santé Nature Innovation et que vous souhaitez vous aussi la recevoir gratuitement, inscrivez-vous ici.

******************************

Pour être sûr de bien recevoir La Lettre Santé Nature Innovation sans qu'elle se perde dans votre boîte de messagerie électronique, visitez la page suivante.

******************************

Si vous souhaitez commenter cet article, je vous invite à le faire ici.

******************************

Si vous pensez que ce message pourrait intéresser un ami ou un proche, n'hésitez pas à le lui transférer par email (utilisez la fonction "transférer ce message" dans votre boîte de messagerie électronique). Pour partager cet article, vous pouvez utiliser l'un des réseaux sociaux suivants :

Partagez sur Twitter Partagez sur Facebook Partagez sur Pinterest Partagez sur Google + Partagez sur LinkedIn

******************************

Sources :

[1] Lucie De V.-H., Revue des Traditions Populaires - R.T.P., T. 15-1900, pp. 336-337

[2] Bernard Bertrand, Cueillettes sauvages, p 119, éditions Terra curiosa.

[3] Maria Treben, La Santé à la pharmacie du Bon Dieu (ISBN 3 85068 123-8)

******************************

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L'éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

La Lettre Santé Nature Innovation est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions).
Pour toute question, rendez-vous ici.

Service courrier : Sercogest, 44 avenue de la Marne, 59290 Wasquehal - France
Rendez-vous sur Hellocoton !