Les conseils d'Amanda de Novembre


ZOOM sur notre bouclier ANTI-MICROBES

Il suffit de quelques chutes de températures et voilà déjà la gorge qui pique pour certains, la goutte au nez pour d’autres, et l’on sent bien que le corps doit mobiliser toutes ses défenses pour réagir efficacement à ces petites agressions quotidiennes.
Pour fonctionner au mieux, notre système immunitaire a des besoins bien spécifiques.  C’est souvent lui qui faiblit si l’on manque de protéines dans l’alimentation, si celle-ci est trop pauvre en vitamines, minéraux, oligo-éléments, ou si elle est trop riche en sucres. C’est aussi lui qui va pâtir d’un déséquilibre de la flore intestinale, ou d’un foie surchargé.
Voici donc quelques premiers conseils pour réussir votre entrée dans l’hiver !
L’importance de la flore intestinale
Environ 80% de notre immunité se joue dans l’intestin.
Et quand on sait que l’on héberge à cet endroit 10 fois plus de bactéries que de cellules dans notre corps, on mesure l’importance du sujet !
De nombreuses études confirment aujourd’hui que la qualité de ce petit écosystème intestinal (GALT) est primordiale pour qu’il puisse jouer pleinement son rôle bénéfique sur l’immunité :
Ø  effet barrière : pour retenir un maximum de germes,
Ø  neutralisation de certains microbes grâce à des substances antibiotiques
Ø  stimulation de la réponse immunitaire (globules blancs)
Ø  modulation des réactions allergiques et inflammatoires

Pour rééquilibrer ce microbiote, et booster notre immunité, voici quelques règles simples à mettre en place dans l’alimentation qui apparaît souvent comme le premier facteur de perturbation :


                                                                                                                              

ü De FIBRES : céréales demi-complètes ou        
complètes en fonction de la tolérance, fruits et légumes, ail, oignon, échalote
ü De bonnes huiles bio 1ère pression à froid
(ex : olive pour cuisson, colza pour la vinaigrette)
ü De  sucre blanc qui provoque des fermentations
ü De « mauvaises graisses » de type beurre ou graisses de charcuterie/gâteaux industriels 
 Il peut être aussi très intéressant de faire une cure de probiotiques à l’entrée de l’hiver.
Il s’agit de bactéries amies qui vont exercer une action bénéfique de régulation de notre écosystème intestinal. De très nombreux laboratoires en proposent, mais les produits diffèrent par les souches de probiotiques sélectionnées. Certaines ont prouvé leur efficacité dans l’immunité, n’hésitez donc pas à vous faire conseiller, car les bénéfices varient beaucoup en fonction des produits.
Comment les prendre ?
è Mon conseil : commencer par une cure de 3 semaines puis ensuite garder 1j/semaine en prévention pendant la période hivernale.

Astuce spéciale petits budgets :
Le sirop de radis noir

Petit trésor de nos grand-mères, ce sirop est d’une redoutable efficacité ! Le radis noir est très riche en vitamines (B et C), minéraux et en une substance soufrée.

C’est un excellent tonique respiratoire, un bon stimulant et draineur du foie.
Il aide dans les affections pulmonaires, contre la toux, et aide à se fortifier pour l’hiver.

Comment le préparer :
Ø  Laver et brosser le radis noir, puis le couper en rondelles.
Ø  Placer dans un plat des couches alternées de rondelles de radis noir et de sucre complet, à poids égal.
Ø  Le lendemain, vous pourrez utiliser le sirop abondant qui se sera formé.
De 2 cuillerées à café/j en prévention à 4càc réparties dans la journée si le problème est installé

Contre-indication : Même si les doses sont bien plus faibles que dans un complément alimentaire, on restera prudent dans les cas de calculs et problèmes biliaires.










Pour votre santé, optez pour la cuisson basse température