Les conseils d'Amanda de Janvier

 
Halte à la grise mine en ce début d’année

C’est souvent après les fêtes et à la reprise du travail que l’on s’aperçoit avoir moins bien supporté que prévu nos petits écarts de conduite alimentaires.

 Ø  Première bonne résolution : DECULPABILISER: vous avez bien profité et s’il y a bien un moment de l’année pour le faire, c’est à ce moment-là, dans des moments de partage conviviaux.

 Ø  2ème bonne résolution : PASSER A L’ACTION : c’est le moment d’épurer en douceur votre organisme et dire au revoir aux cernes, lourdeurs d’estomac et déséquilibres du transit.

 Ø  3ème bonne résolution : SE PRENDRE DU TEMPS POUR SOI (sport ou détente, relaxation).
Car oui, c’est prouvé : quand on se détend, notre système nerveux bascule notre corps en mode récupération/detox ! Donc 20min de relaxation 2 à 3 fois dans la semaine seront plus que bénéfiques  pour favoriser l’élimination des toxines, c’est physiologique. Et puis si cela peut nous aider à finir l’hiver avec un moral plus léger et à se mettre dans la bonne énergie dès le départ, pourquoi s’en priver ?  

Je vous propose un itinéraire pas à pas pour retrouver votre équilibre en douceur, c’est parti !


 L’état des lieux :
Avant de partir en randonnée, mieux vaut savoir exactement où l’on se trouve et quelles sont nos ressources. C’est un peu l’idée  de ce check up de début d’année.
Cette liste n’est bien sûr pas exhaustive, mais elle représente déjà un bon aperçu des signaux que notre corps nous envoie pour nous alerter sur un trop plein


     

Voici donc quelques signes parmi les plus courants :
Cernes ou poches sous les yeux, langue blanche, frilosité, fatigue, irritabilité, boutons, maux de tête, yeux plus sensibles ou qui démangent, nez qui coule, transit perturbé, ballonnements, douleurs musculaires ou articulaires

Est-ce que certains vous sont familiers ?

Alléger les surcharges :
Pour arriver en meilleure forme au bout de la randonnée, inutile de se surcharger. Ce serait demander à son corps 2 fois plus d’efforts.

Dans cet esprit, prévoyez d’alléger pendant  quelques jours vos apports alimentaires (parmi les aliments nécessitant le plus d’efforts de digestion et encrassants pour le corps, on trouve : charcuteries, excès de protéines animales, laitages de vache, biscuits et pâtisseries industrielles riches en graisses saturées, chips, ... ).
Si le temps de digestion est réduit, c’est une belle économie d’énergie pour se focaliser sur la maintenance et le nettoyage. Le retour à l’équilibre n’en sera que plus rapide et efficace.

Si vous voulez favoriser une détoxication plus rapide, optez pour le principe de la monodiète. Facile à mettre en place, elle peut être pratiquée un soir par semaine pour débuter, et jusqu’à quelques jours pour les plus motivés.
è Comment faire : A partir de 17h et jusqu’au lendemain matin, un seul aliment consommé. Essayez de garder le principe du repas et mangez à satiété.
è Idées de monodiètes : pour un effet detox et reminéralisant, le bouillon de légumes ou la soupe à base de légumes verts seront les plus drainants. Si vous avez peur d’avoir faim,  optez pour une monodiète de pomme de terre vapeur ou du riz demi- complet.

Mon coup de coeur : La monodiète de pommes fruit : en compote, au four ou crue râpée en gardant la peau (la prendre bio) ! Ce fruit noble vous aidera à lui seul à drainer les reins, le foie, et les intestins, et il protège votre estomac.
Le Dr Valnet disait de la pomme qu’elle nettoie le sang et rajeunit les tissus !
Elle contribue en effet à baisser le cholestérol et vous verrez vite qu’elle est une très bonne manière de se détoxiquer sans se fatiguer et à moindre cout !

Crème de raifort Vitam bio

Les astuces low-cost en cuisine :
On oublie souvent ces petites astuces qui peuvent chaque jour aider notre corps à se nettoyer efficacement et en douceur.
Si vous leur faites leur une petite place dans votre cuisine, ils vous le rendront bien :
©      Radis noir cru et crème de raifort (<3€ le pot): excellents draineur du foie
©      Citron : quelques gouttes dans un verre  d’eau ont une action digestive. Mais attention certains terrains plus frileux ou nerveux ne devront pas en abuser, surtout en hiver.
Ø Mon conseil : plutôt opter pour une goutte d’huile essentielle de citron (citrus limon) à appliquer sur la zone du foie (sous les côtes à droite), ou à laper sur le dos de la main. Attention : cette huile essentielle est photo sensibilisante, ne pas s’exposer au soleil dans les 6h après


Les huiles essentielles à notre secours
Si je devais vous en conseiller une seule qui soit excellente pour toute la sphère digestive, ce serait l’HECT de gingembre (zingiber officinale

Ø  Elle ne présente aucune toxicité et a l’avantage d’être active avant et après la digestion. Ce sera votre alliée pour toutes les lourdeurs d’après-repas, les flatulences et les constipations.

Pour en revenir à notre détoxication, pas d’hésitation, voici deux éboueurs de choc :
©      HECT livèche (levisticum officinale)
©      HECT céleri cultivé (apium graveolens)

Leur secret ? La présence de phtalides, molécules très précieuses et rares qui vont permettre de drainer de manière puissante foie et reins tout en les protégeant.
Ø Mon conseil : leur gout est très fort, opter pour les capsules aromatiques (Oleocaps N°8 de Pranarom en photo ci-dessus) à raison de 1 le matin et 1 le soir avant le repas, sur 2 semaines. 



Offres de début d’année (jusqu’à fin février)

Pour bien démarrer l’année, je vous propose deux soins particulièrement utiles dans les phases de détoxication et de drainage.
©     Réflexologie plantaire  (45min – 38€ au lieu de 45€)
Une stimulation douce de la voûte plantaire pour stimuler l’énergie,  activer la circulation, et favoriser une meilleure élimination des déchets du corps. On contribue ainsi à diminuer les états de fatigue. L’ajout d’huiles essentielles ciblées agit en synergie, et permet de potentialiser les effets.   

©      Massage Bien-Être pour favoriser la détoxication (1h-54€ au lieu de 60€)
Tout le corps est massé, et j’insisterai particulièrement sur les jambes pour activer la circulation. L’usage de ventouses douces au niveau des cuisses favorise le drainage et l’élimination des toxines. Enfin, les zones réflexes de la circulation lymphatique seront stimulées au niveau des pieds, pour accentuer l’effet des huiles (synergie à base de cyprès, citron, cèdre, pin de Patagonie…)

Pour votre santé, optez pour la cuisson basse température