Grande distribution, grande arnaque

La Lettre Santé Nature Innovation par Jean-Marc Dupuis
est un service d'information gratuit sur la santé, la nutrition et le bien-être.
Pour vous inscrire, rendez-vous ici.

Pour ne plus recevoir nos messages, rendez-vous ici.

Grande distribution, grande arnaque

Des poursuites judiciaires ont été engagées lundi 2 février 2015 contre les quatre plus grands distributeurs de compléments nutritionnels aux Etats-Unis : Walmart, Walgreen, Target, qui sont des chaînes de supermarchés, et GNC, une chaîne spécialisée dans la distribution de produits nutritionnels.

Ces quatre chaînes sont accusées de fraude et de tromperie des consommateurs.

En effet, les autorités ont testé leurs compléments nutritionnels les plus vendus. Elles se sont aperçues que 4 produits sur 5 ne contenaient pas la moindre trace des plantes médicinales ou nutriments indiqués sur leur étiquette [1].

Dans la plupart des cas, pilules et gélules ne contenaient que de la poudre de riz et de légumes (carotte, petits pois, etc.)

De plus, certains produits prétendaient ne contenir ni blé ni gluten, alors qu'elles contenaient du blé et du gluten.

Pire, certaines contenaient des toxines pouvant causer des problèmes de foie et de rein graves, et potentiellement fatals.

Les plus grandes chaines des Etats-Unis

Cette nouvelle aura probablement surpris de nombreux consommateurs.

Mais j'espère qu'elle ne vous surprend pas. En tant que lecteur de Santé Nature Innovation, je vous mets régulièrement en garde contre la qualité déplorable des compléments alimentaires distribués dans les commerces de chaîne, et même en pharmacie.

Beaucoup ne contiennent que des nutriments en quantité trop faible pour faire le moindre effet. Parfois, ce n'est que de la poudre de perlimpinpin.

Mais le plus choquant est que ce sont ces compléments alimentaires, sous-dosés, synthétiques, quand ils ne sont pas toxiques, qui servent à la plupart des « études scientifiques » menées très officiellement.

On gaspille ainsi les budgets de recherche à étudier des produits qui ne peuvent pas être efficaces. On trompe le public avec des études de mauvaise qualité sur des produits de mauvaise qualité. Et on annonce ensuite triomphalement que les compléments alimentaires ne servent à rien !

L'ampleur de l'arnaque

Tous les détails de l'affaire sont publiés dans les colonnes du New York Times.

La chaîne GNC est implantée dans les galeries de tous les grands centres commerciaux. Des millions d'Américains leur font confiance, et achètent en particulier la marque maison « Herbal Plus ».

Analyses faites, les gélules de Ginkgo biloba « Herbal Plus » pour l'énergie et la mémoire, ne contiennent pas la moindre trace de Ginkgo.

Elles contiennent du riz, de l'asperge et… du sapin de noël (épicéas) réduit en poudre !!

Dans les supermarchés Target, l'équivalent de Casino en France, six produits de la marque populaire « Up and up » ont été testés. La moitié d'entre eux, Ginkgo Biloba, Millepertuis et valériane, ne contenaient aucune des plantes indiquées sur l'étiquette.

Chez Walgreens, une chaîne de pharmacie (drugstores), leur marque « Finest Nutrition » (« la meilleure nutrition ») ne contenait pas non plus la moindre trace d'aucun des ingrédients indiqués sur les étiquettes. Même leurs gélules d'ail ne contenaient pas d'ail.

Chez Walmart enfin (Walmart est l'équivalent de Carrefour), même topo : pas trace de Gingko Biloba dans leur produit Gingko biloba, ni de millepertuis dans leur produit millepertuis, ni de ginseng dans le ginseng, ni d'échinacée dans l'échinacée. Seul le complément alimentaire d'ail contenait, parfois, un peu d'ail.

Si vous lisez l'anglais, vous pouvez lire ici la lettre adressée par la Justice à ces distributeurs, leur enjoignant de retirer immédiatement ces produits frauduleux de leurs rayons, et demandant des explications [1].

(la suite ci-dessous)

Annonce spéciale

Faites-les vous-même !

Les huiles essentielles d'arbre à thé et de cannelle ont de puissantes propriétés antibactériennes, antifongiques et antivirales.

Mélangez 20 gouttes de chaque avec du savon de Marseille, du vinaigre blanc et 1 cuillère à soupe de cristaux de soude. Bravo ! Vous venez de confectionner en quelques gestes un produit vaisselle efficace, doux pour les mains, sain et pas cher.

Chaque mois Alternatif Bien-Être vous donne des conseils et astuces pour prendre soin de vous et de vos proches. Qu'attendez-vous pour essayez ? Cliquez ici pour découvrir Alternatif Bien-Être.

Suite de la lettre de ce jour :

Un scandale plus grand encore

Je n'ai jamais aimé les supermarchés. J'essaye de les éviter autant que possible. Je suis scandalisé ce qu'ils ont fait à nos paysages. Mais je suis encore plus effondré que les gens y achètent leur nourriture à l'aveuglette.

Que savent-ils de l'origine réelle de leur viande, leur poisson, leur fruits et légumes ?

Maintenant, on mesure aussi ce dont les supermarchés sont capables avec les produits dont il n'est pas facile de juger de la qualité à l'œil nu. Comment savoir ce qu'il y a exactement dans une gélule ou un comprimé ?

Mais le plus grand scandale est encore ailleurs.

Depuis 10 ans, l'Union Européenne a confié à l'EFSA, une agence dotée de moyens considérables, la responsabilité de garantir la sécurité et la conformité des compléments alimentaires vendus sur le marché.

Le but est de protéger les consommateurs, leur garantir de ce que les compléments alimentaires contiennent… et ne contiennent pas.

Au lieu de ça, l'EFSA se préoccupe principalement de harceler les entreprises qui essayent d'expliquer aux consommateurs à quoi servent leurs produits.

Elle a interdit la plupart des « allégations thérapeutiques ». Elle est par exemple capable de faire poursuivre en justice une entreprise qui expliquerait que la vitamine D réduit le risque de cancer, alors que des dizaines d'études pointent dans cette direction.

A cause de l'EFSA, les citoyens n'ont plus le droit de savoir la vérité sur les études scientifiques portant sur les produits qu'ils achètent.

C'est pourquoi vos boîtes de compléments alimentaires ne portent plus que des mentions floues comme : « bien-être », « énergie », « confort articulaire », « cœur »…

Vous en dire plus est réprimé par la loi.

Il est scandaleux de bannir ainsi l'information transparente des consommateurs. C'est une grave atteinte au droit à la santé.

Le rôle de l'EFSA devrait être de garantir aux consommateurs que le contenu des produits qu'ils achètent correspond bien à ce qu'il y a sur l'étiquette. Pas de dire s'ils font du bien ou non, car ils n'en savent rien. Seules les études scientifiques peuvent le dire, et la recherche progresse en permanence, bien plus vite que ce que la bureaucratie européenne peut suivre.

Elle ne parvient qu'à passer en revue quelques dizaines de produits par an, alors qu'il en existe potentiellement des dizaines de milliers.

En matière de compléments alimentaires, donc, vous n'avez pas le choix. Evitez la grande distribution, les magasins de chaîne. Méfiez-vous des promotions, des produits invraisemblablement bon marché. Ils sont nécessairement bas de gamme.

Ne passez que par des fabricants qui vous offrent des garanties de fiabilité. Je vous en parle régulièrement dans Santé Nature Innovation. Servez-vous de notre travail.

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis

******************************
Publicités :

Redécouvrez les vertus oubliées des plantes médicinales. Infusions, teintures-mères, décoctions, cataplasmes et onguents, apprenez les secrets de la médecine par les plantes en vous rendant ici.

Les pieds sur terre : Les pages santé des magazines féminins vous agacent ? Regardez-donc cette vidéo. Elle ne fait pas rêver comme les images de mannequins sur papier glacé mais je peux vous dire que les conseils que vous découvrirez sont efficaces. Rendez-vous ici pour en savoir plus.

Secrets de jeunesse pour une vieillesse heureuse : La médecine anti-âge fait actuellement des progrès étonnants. Vous pouvez en bénéficier en suivant les conseils du Docteur Hertoghe, président de l'Association Mondiale de Médecine Anti-âge. Rendez-vous ici.

Contre la désinformation : L'action conjointe de l'Union Européenne et des lobbys de l'industrie pharmaceutique menace les médecines naturelles. Bientôt, non seulement les traitements alternatifs risquent d'être interdits, mais les sources d'information sur les médecines naturelles disparaîtront elles aussi.
Prenez dès aujourd'hui les devants ! Abonnez-vous aux Dossiers de Santé & Nutrition et restez en permanence au courant des dernières découvertes en pointe de la médecine naturelle.
Découvrez les nouveaux traitements que Bruxelles n'a pas encore eu le temps d'interdire en regardant la présentation ici.

******************************

Si vous n'êtes pas encore abonné à La Lettre Santé Nature Innovation et que vous souhaitez vous aussi la recevoir gratuitement, inscrivez-vous ici.

******************************

Pour être sûr de bien recevoir La Lettre Santé Nature Innovation sans qu'elle se perde dans votre boîte de messagerie électronique, visitez la page suivante.

******************************

Si vous souhaitez commenter cet article, je vous invite à le faire ici.

******************************

Si vous pensez que ce message pourrait intéresser un ami ou un proche, n'hésitez pas à le lui transférer par email (utilisez la fonction "transférer ce message" dans votre boîte de messagerie électronique). Pour partager cet article, vous pouvez utiliser l'un des réseaux sociaux suivants :

Partagez sur Twitter Partagez sur Facebook Partagez sur Pinterest Partagez sur Google + Partagez sur LinkedIn

******************************

Sources :

[1] Retailers Are Warned Over Herbal Supplements


******************************

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L'éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

La Lettre Santé Nature Innovation est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions). Pour toute question, merci d'adresser un message à contact@santenatureinnovation.com

Pour votre santé, optez pour la cuisson basse température