Le médecin du futur

La Lettre Santé Nature Innovation par Jean-Marc Dupuis
est un service d'information gratuit sur la santé, la nutrition et le bien-être.
Pour vous inscrire, rendez-vous ici.

Pour ne plus recevoir nos messages, rendez-vous ici.

Le médecin du futur

« Le médecin du futur ne donnera pas de médicaments ; il formera ses patients à prendre soin de leur corps, à la nutrition et aux causes et à la prévention des maladies ».
Thomas A. Edison, inventeur du phonographe, 1903


Jamais, sans doute, prédiction ne se sera révélée autant à côté de la plaque.

M. Edison ne pouvait pas le savoir, évidemment. Mais au moment où il faisait cette déclaration commençait le siècle du triomphe du tout-médicament et de l'asservissement de la médecine à l'industrie pharmaceutique.

En caricaturant, on pourrait dire que le complexe médico-industriel transforma les étudiants de médecine en machines à apprendre par cœur des listes de maladies et les médicaments correspondants.

Introduire par tous les trous (la bouche, le nez, les yeux et les oreilles, et je ne parle pas des suppositoires) des pilules, des gélules, des comprimés, des sirops, des gouttes, injecter par intraveineuse les produits les plus variés, les faire entrer par sonde gastrique ou urinaire s'il le faut, jamais l'être humain n'a absorbé dans son pauvre corps autant de médicaments qu'en ce siècle.

Toute consultation médicale, encore actuellement, doit se terminer par une ordonnance, la plus remplie possible.

Ce sont les patients qui le réclament ! Un bon médecin est devenu à leurs yeux un médecin donnant beaucoup de médicaments. Malheur à celui qui tente de résister et qui refuse de prescrire des analyses, des examens et des médicaments, même s'ils sont inutiles ou dangereux !!

Les patients eux-mêmes le fuiront. Il n'aura plus qu'à mettre la clé de son cabinet sous la porte.

Dr Google

Mais tout cela va changer grâce à Google, nous explique-t-on partout en ce moment.

Grâce aux nouveaux « appareils connectés » que vous avez dans votre poche ou à votre poignet (on ne peut plus appeler ça un téléphone, ni même un « smartphone », téléphoner n'étant plus qu'une fonction secondaire, voire inutilisée), toutes vos données biologiques pourront bientôt être transmises dans de gigantesques ordinateurs, qui centraliseront les données de millions, de milliards d'autres êtres humains.

Il deviendra possible, en suivant votre température, votre pression artérielle, votre glycémie, vos pulsations cardiaques, les flux électriques dans vos nerfs et les ondes dans votre cerveau, en analysant votre ADN et en surveillant la prolifération anormale d'un virus, d'une bactérie ou de cellules tumorales, de détecter les maladies au stade le plus précoce.

Vous pourrez alors bénéficier d'un protocole de traitement personnalisé avant même de vous être aperçu que vous étiez malade !

Peut-être même aurons-nous bientôt des drones qui nous apporteront directement nos médicaments. Ils auront été commandés automatiquement suite à un diagnostic de nos données biologiques, analysées en temps réel par un logiciel informatique et télétransmises par notre iPhone !

Peut-être même le drone nous fera-t-il lui-même la piqûre dans le derrière !

Tous suivis à distance par des médecins-robots

« Tout homme bien portant est un malade qui s'ignore », selon la bonne formule du Dr Knock.

Voici donc bientôt réalisé le rêve d'un monde où nous serons tous, malades ou bien portants, suivis à distance par des médecins-robots qui surveilleront notre santé comme seules les personnes hospitalisées en soins intensifs y ont droit actuellement.

Les diabétiques, les cancéreux, les aveugles, les sourds, les cardiaques et les maniaques n'auront bientôt plus rien à craindre. Dr Google s'occupera de tout !

Un progrès fabuleux

Enfin, je plaisante, mais il est évident que la connaissance du corps humain va beaucoup progresser avec ces nouveaux systèmes, ce qui est vraiment une bonne chose.

En accumulant des données sur la façon dont vivent, mangent, bougent des milliards d'êtres humains pendant des décennies, et en comparant cela aux maladies qu'ils développent, la recherche va forcément découvrir des choses qui nous serviront à tous.

Mieux encore, on peut déjà profiter des progrès spectaculaires de la robotique, avec des organes artificiels, cœur, rétine, main, qui auront bientôt les mêmes performances que l'original. Déjà, les personnes amputées ou handicapées peuvent se faire poser des bras artificiels qui sont commandés par la pensée et ont le sens du toucher [1] !

Sommes-nous menacés ?

Et malgré toutes ces nouvelles fabuleuses, les gens sont de plus en plus nombreux à paniquer à cause de tout cela.

Bill Gates lui-même, fondateur de Microsoft, Elon Musk, cofondateur de Paypal et des voitures électriques Tesla, ainsi que d'autres spécialistes des nouvelles technologies font les plus sombres prédictions.

Pour eux, ces progrès de l'informatique et des robots représentent le plus grave danger qui ait jamais menacé l'humanité.

Il est vrai que cela donne déjà des envies un peu curieuses à certains Dr Frankenstein, comme ce médecin italien qui prétend être bientôt capable de vous greffer une nouvelle tête [2] !

Mais les prédictions de Bill Gates sont plus inquiétantes encore.

Il pense qu'un jour viendra où les robots, qui seront devenus plus intelligents que l'homme, n'auront plus besoin de nous, qu'ils nous asserviront ou nous élimineront. Comme dans le film Matrix.

L'être humain anéanti

Bon, j'ai beaucoup de considération pour tous ces entrepreneurs qui ont inventé Microsoft, Google, Facebook, Twitter et les voitures Tesla, mais il faut quand même se souvenir d'une chose : ce n'est pas parce qu'ils ont tous été multimilliardaires à 30 ans qu'il faut les prendre pour des génies ou des prophètes.

La plupart d'entre eux ont surtout eu beaucoup de chance. Mais passons. Il est vrai que les images des nouveaux robots qui circulent sur Internet sont impressionnantes.

Si vous ne l'avez pas vue, je vous recommande en particulier la vidéo de Big Dog (gros chien), ce robot à quatre pattes qui semble en effet courir comme un chien. Il peut se promener tout seul dans la forêt, surmonter des obstacles, etc [3].

Maintenant que cette machine existe, nul doute que de plus grosses vont être fabriquées, plus puissantes, plus rapides, avec plus d'autonomie.

Forcément, quelqu'un va avoir l'idée, si ce n'est déjà fait, de fixer dessus des mitrailleuses et de les envoyer faire de beaux massacres dans les pays en guerre, ce qui ne manque pas actuellement.

Et qui pourra les arrêter quand ils arriveront par troupeaux de 1000, 10 000, 100 000 individus ?

De même, il y a ce nouveau robot, Baxter, mis au point par la société DeepMind, propriété de Google. Il est capable, en observant ce que vous faites, d'apprendre à faire la cuisine, monter un meuble Ikéa, ou jouer aux jeux vidéo… puis de faire comme vous, en mieux et plus rapide [4].

Ce que craignent certains, actuellement, c'est que les robots deviennent plus intelligents que l'être humain, se mettent à inventer eux-mêmes de nouveaux robots, et donc à décider eux-mêmes de ce qu'il convient de faire. Le risque serait alors qu'ils jugent que l'être humain est devenu inutile, voire nuisible, qu'ils décident alors de l'éliminer… et que nous ne PUISSIONS PLUS RÉAGIR !!!

Ce scénario est donc vraiment inquiétant.

Personnellement, je reste serein

Mais personnellement, je suis serein.

Pourquoi ?

Parce qu'ils faudrait pour cela que les machines changent de nature : de machines programmées pour faire quelque chose, elles commenceraient à avoir leurs propres sentiments, passions, ambitions, appétits, envie de pouvoir, d'argent, de sexe ou de pureté, de justice ou de vengeance ; bref, l'envie de changer le monde, d'imposer leur volonté aux autres.

Peut-on l'imaginer ?

Oui, bien sûr : on peut l'imaginer, puisqu'un tel être existe déjà (c'est l'être humain !). On peut imaginer qu'un nouvel être soit ainsi créé qui, supérieur à l'homme, pourrait l'asservir, ou même l'anéantir, comme l'homme a pu le faire avec certaines espèces animales.

Mais de l'imagination à la réalité, il y a un pas énorme.

On ne peut pas décréter aujourd'hui que cela n'arrivera jamais puisque le futur est imprévisible. Et toutes sortes d'invention qui existent aujourd'hui étaient inimaginables il y a encore 10 ans.

Mais ce n'est pas parce que des choses existent qu'on ne pouvait pas imaginer hier que toutes les choses qu'on peut imaginer aujourd'hui existeront forcément un jour. Or, tout de même, je veux bien que l'intelligence de l'être humain soit grande, je suis pour ma part convaincu que jamais l'homme ne pourra créer une machine qui marchera mieux que lui-même, avec un corps plus parfait, un cerveau plus parfait.

Et il semble que je ne sois pas le seul à penser ça. Le professeur anglais Stephen Hawking, considéré comme l'un des plus brillants scientifiques vivants, a été très médiatisé lorsqu'il a déclaré dans une interview à la BBC, il y a 3 mois, le 3 décembre 2014 : « Je pense que le développement d'une intelligence artificielle complète pourrait mettre fin à la race humaine [5] ».

Tout le monde a retenu qu'il croyait à cette hypothèse. Mais je pense que, si on lit bien sa phrase, il dit le contraire : il parle d'une intelligence artificielle complète, c'est-à-dire qu'il souligne qu'il faudrait, pour que la race humaine soit menacée, que les machines acquièrent tous les attributs du cerveau humain, jusqu'aux émotions, aux ambitions, aux passions, etc. Et cela, il n'y a strictement aucune raison d'imaginer que ce sera possible un jour.

Côté médecine, en revanche, l'analyse des images, des données biologiques, des interactions médicamenteuses, et certaines opérations seront bientôt confiées à des robots.

Mais ce « transfert de compétence » aura lieu uniquement si le nouveau système est plus sûr et efficace. Cela veut dire, en tant que patient, que nous avons tout à y gagner.

Il y a donc plus de raison d'être impatient que d'être inquiet !

L'être humain bientôt inutile ?

La crainte que les robots deviennent si performants que l'être humain sera bientôt inutile me paraît, elle aussi, exagérée.

Quand je regarde autour de moi, je ne vois que des personnes tellement affairées qu'il est devenu difficile, souvent impossible même, de parvenir encore à les inviter pour un week-end ou un séjour un peu long.

Peut-être avez-vous plus de chance que moi.

Mais en ce qui me concerne, quand j'invite des amis, je dois de plus en plus m'y prendre des semaines, des mois à l'avance, quand ils ne me répondent pas que c'est « impossible en ce moment », la période étant « trop chargée », et qu'on en reparlera la prochaine fois qu'on se voit, ou plutôt qu'on se téléphone, ou plutôt même qu'on se « skype » !!

Peut-être n'est-ce qu'une impression, mais j'ai souvent le sentiment de vivre dans un monde où les gens ne savent plus où donner de la tête.

Entre les conduites, les courses, le ménage, le bricolage, les loisirs et les sorties, le shopping et les vacances, les gens me semblent ne plus avoir une minute à eux.

Cela bien qu'ils aient tous désormais la voiture, l'aspirateur, le robot Moulinex qui, soi-disant, allait « libérer la femme ».

J'attends donc avec la plus grande impatience que mes amis aient des robots pour les aider à faire face à leurs tâches quotidiennes.

Avec un peu de chance, ils auront enfin un peu de temps pour venir prendre un verre avec moi, faire une promenade dans la nature, échanger quelques nouvelles, et « refaire le monde », ce qui prend du temps…

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

PS : En attendant les robots et médecins du futurs et pour reprendre la citation d'Edison, il n'est pas besoin d'attendre encore un siècle pour prendre soin de votre corps, vous former à la nutrition et aux causes et à la prévention des maladies. Voyez ici.

******************************
Publicités :

Invitation exclusive : Découvrez votre invitation non-transmissible – réservée à E.TOILE.MARKETING.EPFAN@blogger.com – et rejoignez le cercle des abonnés à la Lettre du Dr Thierry Hertoghe, plus de détails ici.


invitation exclusive


Nutrithérapie : Savez-vous que le curcuma empêche les cellules cancéreuses de proliférer ? Qu'il faut l'associer à de l'huile pour l'assimiler ? Découvrez les Dossiers de Santé & Nutrition dans cette vidéo (lien cliquable).

Prévention : Il y a 12 ans déjà que des lecteurs bien informés ont été sensibilisés sur les risques réels de la pilule contraceptive, 5 ans qu'ils savent le danger des médicaments anti-cholestérol (statines). Ils en connaissent aussi les alternatives naturelles, efficaces et validées scientifiquement. Découvrez vous aussi le journal de référence de la santé naturelle depuis plus de 30 ans en vous rendant ici.

******************************

Si vous n'êtes pas encore abonné à La Lettre Santé Nature Innovation et que vous souhaitez vous aussi la recevoir gratuitement, inscrivez-vous ici.

******************************

Pour être sûr de bien recevoir La Lettre Santé Nature Innovation sans qu'elle se perde dans votre boîte de messagerie électronique, visitez la page suivante.

******************************

Si vous souhaitez commenter cet article, je vous invite à le faire ici.

******************************

Si vous pensez que ce message pourrait intéresser un ami ou un proche, n'hésitez pas à le lui transférer par email (utilisez la fonction "transférer ce message" dans votre boîte de messagerie électronique). Pour partager cet article, vous pouvez utiliser l'un des réseaux sociaux suivants :

Partagez sur Twitter Partagez sur Facebook Partagez sur Pinterest Partagez sur Google + Partagez sur LinkedIn

******************************

Sources :

[1] Amputé des deux bras, il réussit à faire bouger ses deux prothèses par la pensée

[2] Greffe de tête: Un médecin italien se lance un défi fou, mais «réalisable»

[3] VIDÉO - Un chien-robot bluffant d'agilité

[4] Intelligence artificielle : un robot capable d'apprendre tout seul

[5] Stephen Hawking : l'intelligence artificielle "pourrait mettre fin à la race humaine"

******************************

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L'éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

La Lettre Santé Nature Innovation est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions).
Pour toute question, rendez-vous ici.

Service courrier : Sercogest, 60 avenue du Général de Gaulle, 92800 Puteaux - France

******************************

Vous recevez ce message à l'adresse E.TOILE.MARKETING.EPFAN@blogger.com car vous avez souscrit à La Lettre Santé Nature Innovation. Si vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre d'information gratuite sur la santé naturelle, rendez-vous sur notre page de désinscription.

Pour votre santé, optez pour la cuisson basse température