Ostéoporose : la seule thérapie qui marche...jamais prescrite

La Lettre Santé Nature Innovation par Jean-Marc Dupuis
est un service d'information gratuit sur la santé, la nutrition et le bien-être.
Pour vous inscrire, rendez-vous ici.

Pour ne plus recevoir nos messages, rendez-vous ici.

Ostéoporose : la seule thérapie qui marche…jamais prescrite !

Chère lectrice, cher lecteur,

Le diagnostic de l'ostéoporose (quand les os deviennent de plus en plus fragiles) a un taux d'erreur qui monte jusqu'à 50 %

Vous avez alors une chance sur deux qu'on vous décèle une maladie que vous n'avez pas du tout !

Mais cela n'empêche pas l'industrie pharmaceutique de vous faire avaler des molécules initialement conçues pour…laver le linge !

Heureusement il existe une autre solution que vous fait découvrir la rédaction d'Alternatif Bien-Être dans sa nouvelle édition.

Il s'agit d'une thérapie naturelle, saine et efficace, pour renforcer les os avec deux vitamines et des exercices inspirés par la découverte de cosmonautes de retour de l'espace…

Nous lançons l'impression de ce nouveau numéro d'Alternatif Bien-Être. Cela veut dire que vous devez impérativement ajouter votre nom sur la liste avant lundi 6 avril à minuit si vous souhaitez le recevoir vous aussi par la Poste, dans votre boite aux lettres.

J'attire votre attention sur un second dossier tout aussi passionnant à la une de cette nouvelle édition :

Derniers conseils pour se protéger des ondes

Avez-vous compté les minutes qu'ont duré vos trois dernières conversations téléphoniques ? 

Hélas, sûrement pas…

Les preuves se multiplient pourtant du lien entre les ondes éléctromagnétiques et des maladies très graves (cancer, troubles lourds du sommeil, Alzheimer, leucémie infantile, cataracte etc.).

Un chercheur a récemment évoqué le cas d'un adolescent ayant développé les symptômes de la maladie d'Alzheimer…parce qu'il avait gardé son téléphone mobile en veille sous son oreiller. Oui, simplement en « veille » !

Voilà pourquoi il est indispensable d'apprendre à se protéger soi-même des ondes. Surtout quand on sait que la prévalence des tumeurs cérébrales augmente chez les personnes qui téléphonent plus de 30 minutes par jour ! (30 minutes, c'est seulement 3 petits coups de fils de dix minutes…)

La rédaction d'Alternatif Bien-Être consacre un dossier complet sur les ondes, leur risque réel et comment vous en protéger. Cette protection commence dans votre chambre à coucher. Nous vous donnons une série de mesures à prendre sans attendre :

  • mettre son téléphone portable à plusieurs mètres de son lit,

  • videz votre chambre de tout appareil électrique,

  • fuyez les lampes fluo-compactes,

  • désactivez le wi-fi,

  • investissez dans un interrupteur automatique de champ,

  • etc.

N'oubliez jamais que c'est la nuit que nous sommes le plus sensibles aux ondes. Vous verrez pourquoi.

Certains téléphones s'avèrent beaucoup plus dangereux que les autres. Nous vous disons comment les repérer et comment faire le choix du bon appareil (le moins émissif). 

Enfin, pour les trois grandes catégories d'ondes qui existent, vous trouverez un tableau rappelant les seuils à ne pas dépasser, ainsi qu'une méthode pour savoir si vôtre habitation est victime d'une pollution électromagnétique illégale (dont vous n'avez même pas conscience !) 

À l'heure où j'écris ces lignes, nous mettons la dernière touche à cette enquête. Je vous rappelle que nous envoyons le numéro en impression mardi 7 avril à la première heure. C'est la dernière limite pour demander vous aussi votre exemplaire grâce au lien d'abonnement au bas de ce message.

Comme d'habitude, cette nouvelle édition est encore remplie d'informations, conseils et astuces de santé utiles au quotidien. Ce sont 32 pages bourrées du meilleur de la santé naturelle où vous découvrez :

  • Resvératrol : tromperie sur la marchandise ! Le resvératrol (un polyphénol du vin présent dans la peau du raisin noir) n'est pas du tout le « champion de la longévité » qu'on nous a décrit. En creusant cette enquête, nous avons même découvert 4 (très gros) mensonges sur le resvératrol. Alors, poubelle ? Surtout pas – il y a même des cas précis où il bat tout le monde à plate couture !

  • Dépister le cancer par une simple…prise de sang ! C'est possible depuis des années. Mais vous allez être de très mauvaise humeur quand vous verrez pourquoi on ne vous le propose jamais.

  • Repérer le début d'une maladie dégénérative

  • Si vous avez des vertiges, des engourdissements, que vos bras et vos jambes ne semblent plus vous répondre... l'angoisse diffuse monte, peut-être est-ce une maladie dégénérative. Mais il y a une autre explication possible : une rare carence en vitamine E. Découvrez les 5 signes précis qui vous permettent de faire la différence.

  • Ejaculation précoce : la substance naturelle qui augmente la durée des rapports sexuels. Deux délicieuses tasses par jour et les participants à une étude ont déclaré avoir une vie sexuelle « beaucoup plus heureuse ». Vraiment beaucoup plus.

  • Et elle « pisse-mémé » ! Vous connaissez ce surnom du frêne, excellent diurétique. Ca fait rigoler, mais c'est bien dommage, car cela éclipse ses autres puissantes qualités (pour seulement 30 à 40 g de feuilles par litre d'eau). 

  • Champignons : efficaces pour soigner le cancer. Shiitake, enokitake, reishi ou champignons de Paris: la science leur reconnaît de plus en plus de vertus, contre le cancer, mais aussi contre les douleurs ou pour réguler la fonction rénale. Mais attention quand vous achetez vos champignons, on trouve n'importe quoi sur les marchés ! Notre astuce pour reconnaître les mauvaises copies qui ne soignent rien. 

Et aussi dans ce numéro :

  • L'actée à grappes noires contre les symptômes de la ménopause,

  • Une jeune fille de 17 obligée par la justice de subir une chimiothérapie !

  • Soulager vos hanches et votre dos avec des bandes élastiques,

  • L'art de savoir échouer,

  • Une question très importante à se poser avant de manger du poisson.

Je vous rappelle que c'est le 7 avril que ce numéro sera mis sous presse, et que vous avez jusqu'au 6 avril au soir pour vous inscrire et le recevoir par la Poste. 

<<<<< Cliquez-ici pour recevoir votre numéro d' Alternatif Bien-Être >>>>>

Bien à vous,

Jean-Marc Dupuis 



******************************

Si vous n'êtes pas encore abonné à La Lettre Santé Nature Innovation et que vous souhaitez vous aussi la recevoir gratuitement, inscrivez-vous ici.

******************************

Pour être sûr de bien recevoir La Lettre Santé Nature Innovation sans qu'elle se perde dans votre boîte de messagerie électronique, visitez la page suivante.

******************************

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L'éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

La Lettre Santé Nature Innovation est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions).
Pour toute question, rendez-vous ici.

Service courrier : Sercogest, 60 avenue du Général de Gaulle, 92800 Puteaux - France

******************************

Vous recevez ce message à l'adresse E.TOILE.MARKETING.EPFAN@blogger.com car vous avez souscrit à La Lettre Santé Nature Innovation. Si vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre d'information gratuite sur la santé naturelle, rendez-vous sur notre page de désinscription.

Pour votre santé, optez pour la cuisson basse température