Le repas de tous les dangers

La Lettre Santé Nature Innovation par Jean-Marc Dupuis
est un service d'information gratuit sur la santé, la nutrition et le bien-être.
Pour vous inscrire, rendez-vous ici.


Le repas de tous les dangers

Chère lectrice, cher lecteur,

Pour 40 % des Français, c'est dans le ventre que se concentrent les pires douleurs chroniques et les troubles les plus gênants au quotidien.

Reflux, indigestion, ballonnements, pesanteurs gastriques, constipation, diarrhée…

Quand le ventre va mal, tout va mal.

Or, de nombreux perturbateurs de la flore intestinale sont clairement identifiés.

Vous avez déjà entendu parler de certains ennemis bien connus : le stress, une alimentation trop riche en produits d'origine animale, la pollution… De nombreux médicaments jouent un rôle désastreux sur l'équilibre de notre flore. Le pire, c'est qu'ils sont prescrits…pour des maux de ventre !!!

Ce qui est moins connu en revanche, c'est que le dîner est vraiment le repas de tous les dangers.

Après la fatigue et le stress de la journée, la tentation est grande de se laisser aller à tous les excès. Or le corps supporte difficilement une surcharge alimentaire avec des conséquences négatives comme :
  • Le stockage des calories sous forme de graisse


  • La montée de l'inflammation dans le sang qui affecte l'organisme entier


  • La réduction des fonctions de réparation qui devraient se dérouler la nuit
Ces effets sont amplifiés en fonction des aliments consommés pendant le dîner surtout s'ils sont de type inflammatoire : c'est le cas des viandes mais aussi des fritures et des aliments riches en graisses saturées. La consommation d'alcool au-delà d'un verre aggrave encore le phénomène.

Il est donc indispensable de prendre en compte la liste des aliments à éviter le soir pour diminuer vos troubles digestifs, en particulier le cas si vous souffrez de pesanteurs gastriques ou d'indigestion (gastrite).

C'est la raison pour laquelle je me réjouis de vous présenter un projet sur lequel le Docteur Jean-Paul Curtay a travaillé pendant de nombreuses semaines et qu'il publie en décembre dans les Dossiers de Santé & Nutrition.

C'est un numéro vraiment exceptionnel. Sans doute la somme la plus complète et pratique réalisée à ce jour des remèdes naturels et efficaces contre les problèmes digestifs et les douleurs au ventre.

Le Dr Curtay ne s'est pas contenté de retranscrire sa propre expérience de praticien. Il l'a confrontée aux résultats des études scientifiques les plus récentes : ainsi, vous trouverez aussi bien dans ce dossier les dernières solutions pour les symptômes de l'aérophagie que pour les complications les plus sérieuses du syndrome du reflux gastro-œsophagien (RGO).

Mais avant d'aller plus loin, je vous propose de faire une visite dont vous allez vous souvenir longtemps. Dans votre ventre…

Vous allez comprendre ce qui s'y passe une seconde après avoir avalé une bouchée de pain, ou croqué dans une pomme… Accrochez-vous, ça va très vite, mais c'est proprement fascinant. Et vous allez mieux comprendrez pourquoi quelques mauvaises habitudes, en apparence anodines, peuvent avoir de lourdes conséquences …

Le peuple qui n'a pas mal au ventre

Plus de 8 mètres de long. Telle est la longueur que totalisent les tunnels de notre intestin ! Avec des replis à n'en plus finir, une paroi incroyablement fine (elle se mesure en microns), une population de cellules et de glandes qui produisent les acides, les hormones, les neurotransmetteurs, les enzymes, les millions de milliards de bactéries qui transforment la nourriture que nous consommons en énergie.

Et toute cette population…nous parle !!!

Vous allez faire la connaissance d'un étonnant « porte-parole » du ventre, le nerf vagal, qui joue un rôle essentiel dans la transmission de certains messages. Et vous comprendrez ainsi pourquoi on parle du ventre comme du « deuxième cerveau ».

Sachez d'ores et déjà que les globules blancs et les anticorps jouent dans notre ventre un véritable rôle de douaniers. Hélas certains facteurs, vous allez le voir, leur compliquent la tâche. Et la frontière devient de plus en plus poreuse…

Mais ce n'est pas le cas chez tout le monde : certaines personnes parviennent en effet à maintenir des garde-barrières efficaces.

Les Asiatiques, par exemple, souffrent jusqu'à dix fois moins des reflux gastro-œsophagiens que les Européens. Pourquoi ? Plusieurs habitudes alimentaires permettent à leurs globules blancs et leurs anticorps d'être plus efficaces.

Quant à certains bouddhistes, une pratique nutritionnelle particulière réduit de moitié la fréquence de leur reflux !

Vous comprendrez, à la lecture de ce numéro de décembre des Dossiers de Santé & Nutrition, qu'il est possible d'adopter ces réflexes pour un résultat durable.

Le jour où la digestion se dérègle

Certains aliments et compléments alimentaires peuvent réellement nous aider à enrichir notre microbiote (flore intestinale):

  • les végétaux riches en fibres, en prébiotiques, en polyphénols ;
  • les bifidogènes comme l'inuline et les fructo-oligosaccharides (FOS) : poireau, oignon, ail, artichaut, banane, asperge, etc.
  • les aliments riches en bifidus et lactobacillus : choucroute, aliments lactofermentés, yaourts au soja. Mais attention cependant au kéfir et au kombucha.
  • Etc.
L'une des façons les plus efficaces pour rétablir l'équilibre de la flore intestinale est de réduire les aliments riches en FODMAP.

Vous connaissez sans doute déjà ces aliments (le protocole précis anti-Fodmap est bien sûr indiqué pour rappel dans ce dossier) mais de nouvelles études apportent des éléments déterminants pour les personnes avec une dominante ballonnements-flatulences-diarrhée.

Vous trouverez également dans notre dossier spécial des Dossiers de Santé & Nutrition de nombreux outils simples et efficaces pour se débarrasser des accumulations d'air :

  • d'abord, suivez la petite promenade digestive du Dr Curtay ;
  • pratiquez un sport, cela aide à évacuer l'air : le plus efficace étant le jogging, les sauts (on peut tout simplement sautiller sur place), le stretching ;
  • faites du yoga, en particulier les positions inversées, la plus simple étant la chandelle (restez 3 minutes)
  • et découvrez d'étonnantes petites percussions sur le ventre venues d'Asie, qui peuvent également faire beaucoup de bien…
Car une inflammation qui se prolonge dans l'estomac est la porte ouverte à des dégâts de plus en plus profonds : ulcères, métaplasie (les gènes des cellules sont endommagés et on évolue vers une lésion précancéreuse), et fatalement, le cancer.

Il faut rappeler ici que la gastrite et l'infection à la bactérie Helicobacter pylori sont les causes majeures de cancers de l'estomac.

Mais vous verrez que certaines mesures peuvent être mises en place rapidement pour ne pas en arriver là :

  • choisir des aliments riches en polyphénols (baies rouges, noires, violettes, pourpres, pommes bio avec la peau, huile d'olive extra-vierge, curcuma, clou de girofle etc.)
  • ajouter du gel d'aloe vera bio à 99% (2 à 3 cuillérées à soupe par jour dans des smoothies, fruits pressés, soupes…)
  • consommer une huile riche en oméga 3 : 2/3 de lin ou de cameline avec 1/3 d'olive ou de colza pour assaisonner (2 cuillérées à soupe par jour) ;
Certains suppléments (Physiomance DNAir, bromélaïne, vitamine D etc.) complètent ces premières mesures d'urgence. Le Dr Curtay vous donne évidemment la posologie complète et la durée de la cure dans ce numéro des Dossiers de Santé & Nutrition. Petit détail : il a sur le poivre de Cayenne, souvent conseillé pour les dyspepsies (inconfort du haut de l'estomac), un avis…très piquant. Epicé, même.

Le roi du ventre tranquille

Mais venons en maintenant au « Roi du ventre tranquille », un oligo-élément particulièrement efficace pour soulager de nombreux problèmes digestifs : le magnésium.

Le magnésium est en effet utile contre le stress, qui est l'un des ennemis majeurs de notre ventre. Chaque pic de stress perturbe son bon fonctionnement, et un stress chronique augmente :

  • l'acidité de l'intestin,
  • la sécrétion de sérotonine et de substance P (douleurs abdominales),
  • les risques de reflux (sécrétion d'histamine et de gastrine),
  • les entrées de fer dans les cellules (le fer est un violent pro-oxydant, pro-inflammatoire et cela peut entraîner, à terme, une maladie de Crohn)
Dans son dossier spécial, le Dr Curtay liste 11 moyens d'améliorer vos apports alimentaires journaliers en magnésium (Quinoa, tofu et huile de colza ne sont que les plus connus). Mais il reste que notre alimentation ne nous apporte en moyenne que 240mg de magnésium par jour (les recommandations sont de 400 mg).

Il est donc indispensable de prendre des compléments, mais pas n'importe comment! Le Dr Curtay vous propose une « cure d'attaque » déterminante, mais attention à bien suivre ses indications.

Enfin, ce numéro détaille également d'autres solutions naturelles efficaces pour retrouver l'équilibre digestif :

  • Pour accélérer la reconstitution d'une flore plus riche en bactéries protectrices, faites des cures de probiotiques : cure inaugurale de 10 à 20 milliards d'UFC par jour d'un mélange de bifido et lacto-bactéries de 30 jours ;
  • Et si vous avez déjà entendu parler de la glutamine (un acide aminé), vous allez voir qu'elle peut être très utile, dans certaines conditions, pour restaurer la barrière digestive et arrêter les passages indésirables de protéines insuffisamment digérées.

Ça n'est là que le B.-A.-BA.

Vous retrouverez en détail ces explications dans ce numéro de décembre des Dossiers de Santé & Nutrition, ainsi que de nombreuses autres solutions pour soulager durablement les maux de ventre, qu'ils soient passagers ou chroniques.

Vous verrez notamment que les troubles digestifs se soignent aussi… avant de passer à table.

Ainsi, une règle essentielle des centenaires d'Okinawa vous surprendra peut-être, mais je ne doute pas que vous l'adopterez très vite après l'avoir découverte…

Il ne vous reste que quelques heures pour vous inscrire et recevoir votre numéro de décembre des Dossiers de Santé & Nutrition. Dans ce dossier spécial, vous découvrirez les solutions pour lutter efficacement contre les troubles digestifs et quels sont les grands perturbateurs de votre flore.

C'est samedi à la première heure que nous mettons sous presse ce numéro et vous avez jusqu'à ce soir minuit pour demander votre exemplaire à l'aide du lien ci-dessous.

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis

Cliquez ici pour en savoir plus sur les Dossiers de Santé & Nutrition et accéder au formulaire d'abonnement sécurisé.

Je m'abonne
******************************

Si vous n'êtes pas encore abonné à La Lettre Santé Nature Innovation et que vous souhaitez vous aussi la recevoir gratuitement, inscrivez-vous ici.

******************************

Pour être sûr de bien recevoir La Lettre Santé Nature Innovation sans qu'elle se perde dans votre boîte de messagerie électronique, visitez la page suivante.

******************************

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L'éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

La Lettre Santé Nature Innovation est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions).
Pour toute question, rendez-vous ici.

Service courrier : Sercogest, 44 avenue de la Marne, 59290 Wasquehal - France

Pour votre santé, optez pour la cuisson basse température